Laos sur la colline

5 janvier 2015

Carnet de Bord

Apres Sapa, les craintes que je commencais a avoir sur l’etat de ma chaine et ma cassette se sont verifiees… ca commencait au « sauter » de plus en plus et aujourd’hui malgre les 2 maillons que j’ai retire je n’ai plus qu’un velo a 4 vitesses : 2 eme plateau, 4,5,6 et 7 eme pignons. Le reste de mes vitesses me donnent un joli concerto de « craaaaac » et autres « crrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrac » sitot que j’ai le malheur de les solliciter, autrement dit, j’ai un peu moins d’enthousiasme qu’avant a aller pedaler en montagne ! Mais sous l’effort extreme exerce par une paire de cuisses que les buffles d’ici jalousent, il est normal que le simple acier finisse par ceder. Depuis Sapa jusqu’ici, donc, a LouangPraBang, il a fallu bourriner dans les cotes pas trop raides … et pousser le velo dans les cotes trop raides =( Heureusement la route n’est pas plus mal que si elle etait pire, et un Max ca roule quand meme toujours un peu. Mais bref, changeons de chaine.

Malgre tout, on s’en est mis plein les yeux sur cette route 279 qui nous a amene de Na Hang a Dien Bien Phu et ca valait la peine d’en chier un peu (les photos viendront quand j’aurai une meilleure connexion). Noel a Dien Bien Phu donc, ville qui est connue pour la celebre victoire des Vietnamiens sur les Francais mais c’est tout. La ville est plutot morte et impossible de trouver les pieces qu’il faut pour mon velo ! On quitte le Vietnam en esperant pouvoir atteindre LouangPraBang au Laos et eventuellement trouver un bon magasin de velo. Au revoir les champions du monde du Bonjour, mais on reste avec les chapeaux pointus, les mobylettes et tout le reste ! Ici aussi les gens sont hyper cools, mais ont la gachette un peu moins facile pour le « Hello ! » et ca fait du bien. De plus, le pays parait moins densement peuple et on se retrouve plus souvent a rouler au calme la-haut sur les collines. Dans les villages, on ne s’ennouille pas et on riz toujours beaucoup meme si la bouffe est plus ou moins la meme partout, on arrive a trouver des variantes et a gouter des choses dont on ne connaitra peut etre jamais le nom. Les Francais sont passe par ici et ont laisse des traces dans la culture : il faut pas trop rever, on ne trouve ni fromage ni bon pain, mais les gens jouent beaucoup … a la petanque !!! Au debut ca fait drole de voir les Laosiens lancer les boules comme  les Sudistes sous les platanes : a part le style des gens, l’atmosphere autour du terrain est identique (le pastis en moins) !

Dans cette partie du Laos, l’ambiance change tres vite : en une semaine on a l’impression d’avoir traverse 3 pays : d’abord, ca ressemblait un peu au Vietnam avec pas mal de montagnes et de rizieres, ensuite ca s’est progressivement applati et la temperature a augmente d’une dizaine de degres (le short est le seul vetement necessaire) : on a passe le nouvel an sous un grand et beau Soleil, au bord d’une petite riviere. Pour finir, apres Muong Xay, j’ avais l’impression d’etre en Guinee Forestiere ! Route en laterite (terre rouge tres fine qui donne un nuage de poussiere apres chaque bagnole…), vegetation luxuriante et Soleil de plomb. Les maisons/cabanes sont faites de planches de bois ou de bambous , et les toits sont en paille ou en toles. Vraiment tres depaysant et pittoresque, et a premiere vue, pas mal plus pauvre que le VietNam. On trouve plus difficilement de quoi manger aussi, les petits restos au bord de la route se font rares et les epiceries ont toutes la meme chose : pas grand chose. Une fois arrive a LouangPraBang : suprise ! C’est une ville tres touristique ! Beaucoup de temples et de moines boudhistes a visiter et quelques balades simpas a velo, en moto, en bateau etc. a faire dans le coin. Du coup on mange bien et on trouve a peu pres de tout ce qui se fait au Laos (toujours pas de fromage…) mais on n’a pas trouve de bon materiel pour remplacer les pieces de mon velo. Comme on nous a annonce de grosses grimpettes en direction de Vientiane, on va s’avancer un peu en bus pour m’eviter des heures de poussage de velo pas tres agreables voire franchement casse-nouille pour tout cyclotouriste qui se respecte. Ca va rouler en bus cette fois jusqu’a VangVieng puis on terminera la route jusqu’a Vientiane a velo.

Bonne annee a tous !!!

Bon vent

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

12 Réponses à “Laos sur la colline”

  1. Jean un autre pédaleur Dit :

    Une lecture de ton périple, les photos sont superbes. Rassuré par la remise à niveau de ton vélo.
    Bientôt de la visite pour toi, au Cambodge, je crois.
    PS On te gardera le numéro culte de Charlie-Hebdo….Papi a été à une manif…Le monde à l’envers.

    Répondre

  2. Gillesetmarina Dit :

    Salut Max.
    Nous te souhaitons avec un peu de retard un joyeux anniversaire. As tu pensé à mettre des bougies sur ton vélo, pour fêter ça dignement.
    À+
    Gilles

    Répondre

    • carouleunmax Dit :

      Merci !
      Une bougie sur une banane a fait office de gateau mais pour le reste, on a bien feter ca !
      On se rapproche de chez vous a petit a petit, a bientot !

      Répondre

  3. Cousin Loïc Dit :

    Je profites de cette fenêtre pour te souhaiter une nouvelle fois un très joyeux anniversaire. Buvez un coup à la santé du cousin Vatanais, j’ai fais de même en pensant à ton age canonique! (« canonique » de « canon », issu du grec « qaneh » , signifiant « canne » en rapport avec la canne sucre probablement donc du rhum, bref, rapport direct avec le fait de boire un coup! ou pas)

    Répondre

    • carouleunmax Dit :

      Merci cousin !
      On a ete plus loin dans l’ethylologie que dans l’etymologie mais un peu de culture ne fait pas de mal =)
      Bises a Vatan

      Répondre

  4. Binaire Dit :

    Bon anniversaire gros ! Tu manques !

    Répondre

  5. Ta gueule :) Dit :

    Trop belle tes photos !
    Par contre tes blagues toujours aussi … Nulle !
    Mais je me marre quand même :(
    J’ai vu tes cheveux. Tu sais que le tie and die est très à la mode en France aussi :D

    Clémence demande : tu te sers de ton petit livre avec les images pour communiquer ?

    Question très intéressante :)

    Je t’embrasse !
    Clémence te fait des bisous

    Répondre

    • carouleunmax Dit :

      C’est quoi un tie and die ?
      Le petit bouquin est de plus en plus utile car la communication est parfois vraiment dure avec les gens d’ici ! Il depanne bien.
      Bises a Clemence ! et serrage de main cordial a toi =)

      Répondre

  6. NADINE Dit :

    comme a dit Loïc – mon fiiiiiiiiiiiiiiiils-, tes descriptions nous font du bien et nous ouvrent grand la porte sur « autre chose ». Après les évènements du 9 janvier, GRAND BESOIN d ‘air !!!!

    Merci encore pour Noël, nous étions vraiment très contents de te parler.
    Bon courage pour la suite de ta route et gros bisous

    Tatienadine

    Répondre

    • carouleunmax Dit :

      Salut Tatie !
      Oui j’ai appris ce qui s’est passe en France … ca doit faire beaucoup de bruit.
      Merci a vous pour cette session Skype : voir la famille et discuter un peu, ca change un Noel !
      Bises

      Répondre

  7. Cousin Loïc Dit :

    Bonne année à vous !!!
    Plus que des pneus, des freins ou même une selle (quoi que…) la chaine est un élement important à maintenir en bon état! J’en avais personnellement fait l’experience lors d’une rando en montagne avec la famille il y quelques années. Pas drôle de pousser un vélo sur des chemins pentus et excarpés. Merci de nous faire partager votre aventure!

    PS:
    Ca fait du bien que tu nous ouvre cette fenêtre sur le monde en ces temps troublés au pays de la Liberté

    Répondre

Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
Camtaramenage |
Eric BEURTON 7 EPICS |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Eric BEURTON RAID AUSTRAL: ...
| Florida 17
| Businesstrip