Thai la route !

29 mars 2015

Carnet de Bord

Apres 14000 km de route nous voici a Bangkok : rien que ca valait le deplacement !

Mais avant d’en arriver la, il a fallu rouler un peu. D’abord 2-3 jours sur de la grosse route pour quitter Phnom Penh, du traffic, du plat etc. C’est pas le plus interessant mais bon ca fait partie du voyage et on y a droit pres de toutes les grandes villes (et c’est pas fini). On arrive ensuite dans le Sud-Ouest du Cambodge, hors des grands axes et dans une region vallonnee. Il commence a faire super chaud donc il faut pas mal mouiller le maillot dans les cotes, mais comme d’hab les paysages valent le coup, et les descentes aussi :) On se regale sur ces jolies routes plus clames et plus sauvages, on y voit beaucoup d’animaux simpas : des beaux oiseaux, ou meme des singes ; mais aussi des moins simpas le soir quand on campe : fourmis, araignees, moustiques et autres insectes de toutes tailles qui rampent ou volent nous envahissent des la tombee de la nuit ! A part ca c’est calme.
3 jours plus loin, on passe douloureusement la frontiere Cambodge-Thailande. Apres de longues discussions avec les officiers Cambodgiens, on se rend compte que les visas cambodgiens qu’on avait fait a Vientiane etaient valables 1 mois et non 3 comme on nous l’avait affirme a l’ambassade. Une fois de plus on hait les papiers, l’administration, et tout et tout et on se debarasse de 100 dollars chacun pour l’overstay (20 jours * 5$).  Merci les ambassades ! Le porte-monnaie dans les chaussettes, on passe a autre chose, on passe en Thailande.

La bonne nouvelle c’est qu’on rejoint enfin la mer ! Rien de tel qu’un bon bain apres une journee de velo par 40 degres ! Il y a tout, les cocotiers, les petits bars en bord de mer, les plages, le Soleil, tout pour se sentir a l’autre bout du monde, mais l’innatendu frappe toujours quand on ne l’attend pas… ici ca peche la crevette au dranet ! La mer ressemble un peu a celle qu’on a dans la baie du Mont St Michel : la mer ou il faut faire 100m pour avoir de l’eau au genou, avec de la vase par endroits, des bancs de sables etc. et les Thais y pechent comme chez nous! Je sens deja que je vais aimer ce pays !
En arrivant en Thailende, on remarque pas mal de differences avec le Vietnam/Laos/Cambodge. Les routes sont dans un etat impeccable, les bors des routes sont plus propres, on trouve plus de choses dans les epiceries, il y a plus de voitures et moins de scooters, moins de gens dans les campagnes et plus dans les villes etc. C’est assez clair que la pays est plus developpe que ses voisins. Les gens sont toujours aussi souriants mais plus faciles d’acces, plus curieux. Ils parlent un peu plus anglais aussi. Du coup la communication avec les locaux est plus facile. On y trouve aussi une cuisine plus variee, il y a tellement de plats ou specialites differents qu’il parait difficile de pouvoir tout gouter ! Pourtant j’essaye. Bref on reste en Asie du Sud-Est mais on change d’ambiance.

On continue notre chemin sur la route numero 3 qui part de la frontiere et longe la mer jusqu’a Bangkok. Bon dit comme ca ca fait rever mais en fait c’est une des routes les plus pourries qu’on a fait a velo : on ne voit quasiment pas la mer car la route en est a plusieurs kilometres, et il y a enormement de traffic, surtout des voitures et des camions. Plutot chiant. On arrive a Pattaya. Grosse station balneaire pour les Thais (surtout autour du Pattaya) et pour les occidentaux (surtout dans le centre), ou on trouve une fois de plus les plages de sable fin, les cocotiers, les petits bars les restos etc. mais pas que … Le touriste type est un Europeen entre 40 et 60 ans venu avec ses amis et sans ses amies chercher un peu de compagnie. Les compagnies en questions sont postees dans tous les bars et attendent l’arrivee du prochain car de touristes a accompagner. Et il n’y a quasiment que ca. Bref comme tout tourne autour de ca dans cette ville, on fuit Puttaya direction Bangkok (130 bornes). Grosso modo, 2 jours a rouler sur la bande d’arret d’urgence d’une 2 fois 3 voies : on a l’impression d’avoir roule dans une enorme ville toute en longueur depuis 4 jours. Rentrer dans Bangkok a velo c’est pas de tout repos, mais ca passe quand meme !

Une fois arrives dans notre petit hotel de Chinatown, on par a l’assaut des differents quartiers de Bangkok, et c’est une ville incroyable ! Il y a de tout, des quartiers tres riches au mileu des forets de grattes-ciel, des marches « fourmiliere », les petites ruelles du vieux Bangkok ou de chinatown, des canaux, des quartiers chauds, des monuments, des palais, des temples, de quoi faire le fete etc. et biensur du tourisme type Puttaya, ca il faudra s’y faire, il y aurait a peu pres 3 millions d’accompagnatrices en Thailande…
Il y a dans Bangkok une diversite extraodinaire, on change completement d’ambiance selon les coins, et selon l’heure qu’il est. Ca fait 4 jours qu’on s’y perd et s’y laisse surprendre, les papilles se font surprendre aussi sur les marches, mais attention ca pique. On sent qu’il en faudrait 40 pour commencer a connaitre un peu la ville. Mais on va maintenant aller chercher un peu d’air et essayer de trouver plus de « vraie Thailande », en descendant vers le Sud par des petites routes (si possible !). On est depuis 10 jours dans des zones tres urbanisees, il est temps d’aller se mettre au verre … ovaire, euh non, au vert.

 

Bon vent,

 

Photos : https://plus.google.com/106680445383615080480/posts/UTvjQVLzsgt

 

PS : la famille, j’attends vos photos !!!

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

7 Réponses à “Thai la route !”

  1. Jackalz Dit :

    Salut Chamo!

    Un coucou de la Bretagne, et comme on dit, j’espère que tout roule pour toi !
    Nice trip en tout cas!

    Répondre

  2. l'ami molette Dit :

    Sympa les photos! Com’ d’hab ca fait envie……..

    Répondre

  3. soeurette Dit :

    Les photos sont en train d’être trié ! On va les regarder ( papa,maman,erwan,marie,tonton hervé, tatie nadine, quentin et moi ) samedi prochain ! Promis mamounette les poste bientôt!!
    Bisous

    Répondre

    • NADINE Dit :

      tatie nadine et tonton hervé seront effectivement en famille le week end prochain ….
      et vive la pêche au dranet !!!!

      je suis quand même épatée , un Letanoux aurait émigré en Thaïlande ????? pourquoi pas, c’ est vrai qu’ ils sont inventifs .

      Répondre

  4. Cousin Loïc Dit :

    Salut les cyclistes!
    Croyez-vous qu’un Letanoux aurait pu, il y a quelques dizaines d’années, enseigner la pêche au dranet en thailande? Cela expliquerait la présence de cet outil sur ces plages du bout du monde. Cette explication se tient si on prend en compte l’esprit inventif, la volonté de partage et le leadership propres à notre famille.
    Maxime, cela pourra au moins te permettre d’illustrer par l’exemple à ton amie les traits de caractère de la famille qui sont modestie et bonne foi….

    roulez bien!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
Camtaramenage |
Eric BEURTON 7 EPICS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eric BEURTON RAID AUSTRAL: ...
| Florida 17
| Businesstrip