1 voyage, 2 bougies, 3 velos

26 avril 2016

Carnet de Bord

2 ans deja … Il m´arrive de repenser aux premiers tours de roues, au moment ou je partais de la maison de Pace apres avoir mange la galette avec ma soeur cherie, Maman et Mamie, et devalais ma premiere pente (celle du garage). En continuant un peu plus loin on arrive sur des chemins nouveaux, inconnus. En continuant encore un peu plus loin sur cette meme route, on passe une premiere frontiere, puis un traverse un continent. La route devient un peu comme un chez soi. Autour, les paysages changent, les saisons passent, il fait ici tres froid et la tres chaud, les gens sont tantot blancs, bruns ou jaunes. La facon d´agir, la culture, les langues changent. Ce qui est normal ici est extraordinaire ailleurs. Mais malgre toutes les differences qu´on rencontre, on s´apercoit qu´on a en fait beaucoup plus de choses en commun. Le velo aide enormement a donner une image sympathique au voyageur, facilite beaucoup le contact et permet souvent d´obtenir la confiance des autochtones. Il devient rapidement comme un ami, et chaque portion de route faite en bus, avion ou bateau provoque comme un pincement au coeur, l´impression d´avoir « rate » un bout de chemin (apres quand il s´agit de traverser le Pacifique on est quand meme bien content d´avoir un petit coup de pouce ^^).
Bref, toujours un peu plus loin, petit a petit apres 2 ans et beaucoup de choses, me voila ici, a la Quiaca, derniere ville Argentine avant la frontiere bolivienne, a partager tout ca avec une fille extraordinaire et un pote barbu mais non moins extraordinaire. Comme on dit ici, « Li vie est bolle » (et oui, c´est Bolivie).

Retour sur des choses plus terre a terre, avec un depart a 3 de Chilecito ou Paul nous rejoint il y a maintenant 3 semaines. Cette fois, je ne m´attarderai pas a decrire les paysages, car les photos parleront d´elles-memes. Mais en bref, on a pas mal grimpe ! De 1000 et quelques metres d´altitude, on est monte jusqu´a presque 3800m et connu nos premieres nuits froides, avec meme des bouteilles de glace le matin ! On est passe par des gorges, des vallees et pas mal de routes de montagnes dans des lieux tres vastes qui degagent une impression de calme saisissant. Ajoutez-y un peu de jazz dans les oreilles et vous montez encore un peu plus. On a fait connaissance avec des lamas, des insectes bizarres, des araignees geantes (tarentules?), des cyclistes Suisses, Allemands, Argentins ou Francais comme cette famille avec 3 enfants qui sillonnent l´Amerique du Sud avec un enthousiasme incroyable. Cette partie de l´Argentine est tres differente de ce qu´on avait connu jusqu´ici, les gens sont plus types et leur culture est plus proche de ce qu´on pense trouver en Bolivie ou au Perou. On sent qu´on est a la porte d´une nouvelle experience de l´Amerique du Sud. A noter que le fait qu´ici ca parle espagnol et pas une langue impossible comme en Asie aide a approfondir un peu le contact avec les gens, et ca change pas mal de choses dans la decouverte d´un pays! A quelques tours de pedale de la frontiere, on sent qu´on a deja un pied en Bolivie et on a hate d´y mettre le second.

On repart demain direction Potosi, puis redescente vers le celebre Salar d´Uyuni. Du lourd !

Allez, bon vent !

Photos :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.10153455139567073.1073741830.702487072&type=3

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “1 voyage, 2 bougies, 3 velos”

  1. Soeurette Dit :

    Aaaaaaah merci ! :D

    Répondre

  2. soeurette Dit :

    J’étais là aussi pour manger la galette…n’oublie pas ta petite soeur :(

    Répondre

Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
Camtaramenage |
Eric BEURTON 7 EPICS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eric BEURTON RAID AUSTRAL: ...
| Florida 17
| Businesstrip