6 Gringos au Perou

18 juillet 2016

Carnet de Bord

Avant de passer a l´essentiel, soit la venue de 2+2 gringos de plus dans ce beau Perou, il y a eu un peu de route sympathique, dont une petite grimpette surprise qui nous a fait depasser la hauteur du Mont Blanc… Repartons d´en bas, au fond de la cuvette de La Paz :

On repart de La Paz a 2 apres une petite semaine a decouvrir cette ville qui ressemble a un marche geant ou il fait bon deambuler et observer les 1001 petits commerces de rues en tous genres, et Paul repart suivre son propre chemin. En sortant de la cuvette, on apercoit vite le Titicaca (il n´y aura pas d´autre blague avec ce lac). On doit ensuite traverser une petite portion en barque pour rejoindre le cote de Copacabana. Qui dit lac dit plat, et se trompe ! Dans cette partie, les montagnes plongent a pic dans le lac, et on paye nos vues epoustouflantes (merci Quentin pour l´adjectif) en grimpettes. A peine sortis de la barque, on monte sur 30km et on arrive a 4250m, encore sous le charme des paysages qu´on estime etre parmi les plus beaux qu´on aie vus en Bolivie ! Comment est- il possible que ce lieu soit si peu connu ? Les cars de voyageurs ne font que passer alors que ca regorge de chemins de rando et de VTT magnifiques. On verra en redescendant a Copacabana qu´il n´y en a que pour l´Isla de Sol et l´Isla de la Luna, 2 iles archeologico-rando-touristiques. On a tente l´experience de la premiere (la plus connue) et on est a la fois seduits par la beaute du lieu et les ruines, et decus par l´ambiance gringoland ou on est vraiment pris pour des craches-oseille (on paiera 3 ¨peages¨ en 3h sur un chemin de rando !!!).

Juste apres Copacabana, on passe le frontiere et nos roues roules sur du bel asphalte peruvien. Et la, qui dit lac dit plat et a raison et on va un peu se faire chier niveau velo jusqu´a Juliaca. En chemin on passe par Puno, petite ville assaz folklorique qu´on a vraiment bien aime, on y reviendra plus tard avec un renfort de gringos =). Nos premieres impressions du Perou sont que ca ressemble pas mal a la Bolivie, mais avec des gens plus simpas, souriants et curieux, un peu plus de choix dans la bouffe, et presence de tuk-tuks et pousse-pousses ! On arrive a Juliaca et on en repart presque aussitot, c´est un bordel incroyable, du traffic de partout, bref une grosse ville qui pue. On a juste bien aime le petit marche de trucs bizarres (plantes medicinales, instruments de musique, diseuses de bonne aventure …) qui se trouve sur les bords des rails ou jadis passait le train au milieu de la ville et des batiments.

Apres Juliaca quitte la grosse route pour prendre des petits chemins de traverse jusqu´a Cuzco. On n´est pas decus ! Personne sur la route, on remonte tranquillement une riviere et sa jolie vallee. En arrivant a Lampa, on est bouches-bees devant l´eglise coloniale toute en pierre et a l´interieur richement sculpte. On y visite les catacombes et un espece de monument bizarre surmonte d´une replique de la ¨piedad¨de Leonard de Vinci et rempli de squelettes dedans … voir photos sinon c´est incomprehensible. On continue toujours en remontant la riviere, on nous dit que cette route va monter (¨subida ! subida !¨) et effectivement ca monte, mais rien de mechant, ca passe de tranquille a tranquille+ et la route est assez bonne meme si ca reste du ripio. On rejoint ensuite Vilavilla, et son petit marche ou on dirait qu´ils n´ont pas vue un gringo depuis des annees. On y croise des gens simpas et des alpagas decapites et depeces. Et puis a notre surprise, la ¨subida¨ continue encore un bon moment, et puis encore un autre bon moment, puis il commence a faire plutot froid, puis tous les cours d´eau deviennent cours de glace puis on arrive a 4850m sans le savoir ! On ne verifiera qu´apres coup, sentant bien qu´il y avait baleine sous gravillon. On redescend autant qu´on peut avant la tombee de la nuit. En chemin on se fait charger puis poursuivre sur 200m par un gros alpaga tout blanc qui nous a pris peut etre pour un collegue… au final il me renifle le retro pendant qu´on met les doigts dans sa grosse fourrure toute douce, puis il s´en va… ces betes la sont vraiment curieuses…

On redescend un bon moment, mais on passera quand meme la nuit a 4500m, et le lendemain 4200m. Les nuits les plus froides du voyage. Le matin, on a l´habitude d´avoir les bouteilles gelees, mais pas DANS la tente ! J´ai dormi tout habille, avec bonnet etc, et le bonnet etait tout givre le matin ! Pour avoir de l´eau, on a recupere les 20cL non geles dans la bouteille de 2,5 L, fait bouillir, remis dans la bouteille, obtenu 1L, fait bouillir, remis dans la bouteille etc. Etrangement, les telephones et appareil photo ne voulaient pas s´allumer. Bref on est content quand les rayons du Soleil frappent la tente, et on repart sur les petits chemins. On voit un renard et quelques lapins-ecureuils (chinchillas?), beaucoup de lamas et alpagas, des chevaux aussi et meme un flamand rose-gris. A part ca, pas trop d´animaux ni de vegetation, on roule dans des zones plutot bien paumees, et les quelques villages ou on passe ne paraissent pas voir passer des petits gringos tous les jours ! On decide de poursuivre sur les chemins de traverse et ne pas rejoindre la grande route a Sicuani. Apres un repos bien merite a El Descanzo, on file vers Yanaoca et on decouvre qu íl y a ici le depart du ¨circuito de los 4 lagos¨, une route qui comme son nom l´indique passe au bord de 4 lacs. Et c´est beau, tres beau. Les paysans viennent de recolter et recuperent les grains de ble par pietinage d´anes et fourchage dans le vent pour separer les grains des coques (pardonnez mon manque de vocabulaire technique).

Ensuite, sans renter dans les details, on decouvre que la montagne ici ca deconne pas ! On se tape des grimpettes / descentes comme jamais et on on a des vues … allez, spectaculaires et vertigineuses. On a fait une descente de la mort sur un petit sentier pourri, tellement longue que ca en devenait physique pour les bras ! On croise les paysans et leus anes qui vont et reviennent des champs. On arrive a Paruro et la on fini la route en minibus pour pouvoir voir le Portugal et la France jouer leurs 1/8 de finale a Cuzco. On decouvre qu´on s´est epargne 2 gros cols avec pas mal de circulation, donc pas de regret. En plus les 2 equipes se qualifient (pas un mot de plus sur l´Euro…).

A Cuzco, on laisse les velos et on part en bus avec nos sacs a dos retrouver 2 gringos de plus a Arequipa. L´emotion intense de revoir mes parents a ete doublee quelques secondes plus tard quand j´ai vu ma soeur et Quentin debarquer … pas la peine de s´etendre la-dessus mais je n´avais pas ete secoue comme ca depuis un moment ! On a passe 2 semaines de reve au Perou. D´Arequipa on est alle au site unique du canyon de Colca, avec observation de condors en prime, puis on a rejoint le lac Titicaca et on est sorti des sentiers battus en allant faire un tour chez l´habitant au bout d´une peninsule. On a grimpe le Pachapapa sur l´ile Amantani, avec un panorama spectaculaire sur le lac et les montagnes autour. Puis de Cuzco on a ete voir les ruines de Pisac, presque rien que pour nous, et enfin on a eu le privilege de visiter le pas-pour-rien-celebre Machu Picchu. Incroyable et inoubliable. Bref, on a a la fois visite les lieux incontournables et experimente transports, logements et bouffes locaux, ¨a la Pervuvienne¨ ! On aura connu des pannes de bus, de train et meme de tuk-tuk, eu un peu froid la nuit et meme mange des couilles ! euh ¨Cuy¨ … ca veut dire cochon d´Inde. Le tout en supportant l´altitude comme si de rien etait, ou presque, ca tire un peu dans les cotes quand meme hein ? =) Et tout ca au milieu du folklore peruvien qui a vraiment de quoi depayser des Bretons ! On n´a pas de foetus de lama seche en vente dans les marches par chez nous ! Une magnifique aventure pour 6 gringos au Perou.

Les 4 gringos sont maintenant repartis, et les 2 qui restent vont continuer a rouler, commer d´hab ! Direction Ayacucho, puis on redescend sur l´Amazonie.

A la prochaine, et …

Bon vent,

Photos :

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=10153627306252073&set=a.10153627305522073.1073741833.702487072&type=3&theater

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

3 Réponses à “6 Gringos au Perou”

  1. TATIE NADINE Dit :

    vous voilà bientôt de retour dans notre beau pays !!!!!!
    je suis très très contente de faire la connaissance de Tania, qui aura eu – entre autre – le mérite de t’accompagner et de te soutenir pendant cet étonnant périple ……

    A très bientôt pour Noël
    et bisous à tous les deux

    Nadine

    Répondre

  2. Cousin Loïc Dit :

    Les 4 gringos redevenus des Celtes vont nous rapporter pleins d’images et de nouvelles de vous deux. Nous les voyons pour le 15 aout et j’ai hate d’avoir toutes ces infos.
    Bonne route et à bientot sur votre blog.

    Répondre

    • carouleunmax Dit :

      Ah cool ! Les 2 semaines au Perou ont ete bien remplies, il y aura pas mal de photos a voir je pense =) A bientot cousin, on se voit en fin d´annee surement !

      Répondre

Laisser un commentaire

Blog du niveau intermédiaire |
Camtaramenage |
Eric BEURTON 7 EPICS |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Eric BEURTON RAID AUSTRAL: ...
| Florida 17
| Businesstrip